“ Miam, c’est bon la sardine ! “

Oui, mais pas que bon en goût.

C’est bon pour le corps aussi ?

Oui tout à fait !

D’ailleurs le Programme National Nutrition Santé recommande de manger du poisson au moins deux fois par semaine. Une portion d’adulte correspond à environ 100 g.

Et en plus d’être un poisson, la sardine est un poisson gras en bons gras excellents pour le corps.

C’est pour cette raison qu’au travers cet article, je vais vous donner les nombreux bienfaits de la sardine.

Dans un premier temps, je vais vous faire un bref rappel sur la sardine.

Dans un second temps, je vais vous donner 4 bienfaits de la sardine.

Dans un troisième temps je vais vous donner plusieurs façons de les consommer.

Pensez à partager l’article :

Au programme du jour :

  • La sardine ?
  • Pour qui ?
  • Dans le cadre des régimes cétogènes.
  • Des protéines de haute qualité.
  • De bons gras (dont les acides gras oméga-3).
  • De la vitamine D (essentielle pour la santé des os et des dents).
  • Des minéraux (sélénium, iode, magnésium, fer, cuivre).
  • Résumé
  • Aller plus loin.

Tout savoir sur la sardine.

Vous allez voir que la sardine est un excellent poisson pour de nombreuses raisons.

La sardine.

La sardine (Sardina pilchardus) est une espèce de poissons de la famille des clupéidés (qui comprend également au hareng ou l’alose ). Selon la région, elle prend les noms de celan, célerin, pilchard, royan, sarda, sardinyola.

Son nom provient de la Sardaigne car les Grecs avaient remarqué qu’elle abondait dans ses eaux côtières.

Ce poisson vit :

  • Dans la Méditerranée où elle est le second poisson le plus pêché (16 %) parmi les « petits pélagiques » (qui constituent 50 % de la pêche totale). Depuis les années 2000 elle a tendance à y vivre moins longtemps, devient plus petite et plus maigre en raison de la modification du plancton, sa source de nourriture.
  • Dans presque tout l’Atlantique nord, de l’Irlande jusqu’aux Açores, en zone tropicale (devant le Sénégal et la Mauritanie) et entre les côtes Atlantique Marocaine et Européenne en zone pélagique côtière de 15 à 35 m de profondeur.

Envie d’aller plus loin ?

Recevez gratuitement par e-mail votre guide : 11 étapes pour mettre en place les régimes cétogènes au sein d’un couple ou d’une famille.

Pour qui ?

Pour tout le monde.

Le Programme National Nutrition Santé recommande de manger du poisson au moins deux fois par semaine.

Chez l’adulte :

  • Une portion d’adulte correspond à environ 100 g.
  • Deux fois par semaine ou plus.

Chez l’enfant :

  • Les enfants peuvent consommer des portions allant de 10 à 70 g selon leur âge.
  • Deux fois par semaine.
  • Attention aux poissons à forte concentration de mercure et d’autres contaminants pour les enfants.

Dans le cadre des régimes cétogènes.

La sardine fait partie des poissons dit gras et comme nous le verrons ci-dessous elle est riche en bons gras.

Cela fait donc d’elle le poisson parfait ( comme le saumon par exemple ) pour les régimes cétogènes.

Les bienfaits de la sardine.

Des protéines de haute qualité.

100 gr de poisson renferment environ 20 gr de protéines.

Les protéines sont indispensables au corps humain et très importantes pour la récupération dans le cadre d’une pratique sportive. Elles ont un rôle fondamental dans la construction musculaire et le maintien de la masse maigre.

Le poisson est de manière générale moins calorique que la viande. ( Viande rouge notamment ). La sardine est donc intéressante car elle permet d’avoir un apport en protéines élevés, ce qui peut être très utile lors d’une perte de poids par exemple.

Des bons gras (dont les acides gras oméga-3).

Le poisson renferme généralement moins de matières grasses que la viande, et celles qu’il contient sont de bons gras ( dont les fameux oméga-3 ). Les poissons gras sont ceux qui contiennent le plus d’oméga-3, par exemple l’anguille, le hareng, le maquereau, la sardine, le saumon et la truite saumonée.

Les oméga-3 favorisent le développement et le fonctionnement du cerveau et des yeux des enfants. Comme le cerveau d’un enfant atteint sa taille adulte à 5 ou 6 ans, le poisson devrait constituer un aliment important de son alimentation. Par ailleurs, les oméga-3 diminuent les risques de maladies cardiovasculaires chez l’adulte comme chez l’enfant.

De la vitamine D (essentielle pour la santé des os et des dents).

La santé osseuse est très importante, notamment chez les femmes, qui sont particulièrement concernées par l’ostéoporose. La vitamine D est donc essentielle pour fixer le calcium et le phosphore au cours de la digestion. Elle prend également soin des dents. Pour les sportifs, la vitamine D permet de gagner un peu plus rapidement en masse musculaire.

Des minéraux (sélénium, iode, magnésium, fer, cuivre).

La teneur en vitamines et sels minéraux est spécifique aux espèces et peut, de plus, varier selon la saison. En général, la chair du poisson est une bonne source de vitamines B et également, dans le cas des espèces grasses, de vitamines A et D.

En ce qui concerne les éléments minéraux, la chair du poisson est considérée comme une source appréciable de calcium et de phosphore en particulier mais également de fer, cuivre et sélénium. Les poissons d’eau de mer ont une forte teneur en iode.

La teneur en vitamines est comparable à celle des mammifères, exception faite pour les vitamines A et D que l’on trouve en grandes quantités dans la chair des espèces grasses et en abondance dans le foie de certaines espèces. Il faut noter que la teneur en sodium dans la chair du poisson est relativement basse, ce qui le rend compatible avec un régime hyposodé.

Les bienfaits de la sardine.

Comment consommer de la sardine ?

En boite.

Facile à préparer, peut accompagner une salade ou en entrée.

Exemples :

  • A l’huile.
  • A la tomate.

Fraîche.

A faire cuir au four ou à la poêle. Accompagné généralement de légumes.

Exemples :

  • Sardine à la marocaine.
  • Grillées au barbecue.
  • A la plancha.
  • A l’huile d’olive.
  • Farcie à la chermoula.
Comment consommer la sardine

Conclusion.

Résumé.

En résumé, comme de nombreux poissons, la Sardine est riche en :

  • protéines de haute qualité.
  • bons gras (dont les acides gras oméga-3).
  • vitamine D (essentielle pour la santé des os et des dents).
  • minéraux (sélénium, iode, magnésium, fer, cuivre).

Votre avis.

Avant d’aller plus loin, je souhaite vous demander deux choses.
La première, c’est de nous donner votre avis sur cet article. Il est vraiment important pour nous de les récolter afin d’améliorer nos futurs articles et ainsi améliorer votre expérience utilisateur.
La seconde, afin d’aider le plus grand nombre à connaître ces informations sur l’évolution de l’alimentation, je vous invite à partager notre article sur les différents réseaux-sociaux.

Envie d’aller plus loin ?

Recevez gratuitement par e-mail votre guide : 11 étapes pour mettre en place les régimes cétogènes au sein d’un couple ou d’une famille.