Ressources | Nutrition | Lecture : 5 mins.

L’évolution de l’alimentation au fil des siècles, un rapport avec la survie de l’espèce ?

L’évolution de l’alimentation au fil des siècles, un rapport avec la survie de l’espèce ?

“ C’est vrai qu’avant on était carnivore ? “

Et bien c’est vrai que c’était le cas à une époque !

Mais pas que…

L’alimentation a énormément évolué notamment à cause des intempéries, des disettes, ou encore des maladies.

D’ailleurs, l’évolution de l’alimentation au fil des siècles est fascinante puisque nous apprenons notamment comment les humains ont fait pour s’adapter et survivre dans un climat parfois hostile.

C’est pour cette raison qu’au travers cet article, je vais vous donner des informations sur l’évolution de l’alimentation au fil des siècles.

Dans un premier temps, je vais présenter l’alimentation époque par époque.

Dans un second temps, je vais vous faire un petit résumé pour que vous n’oubliez rien. ( Ou pour ceux qui n’ont pas envie de tout lire ).

Au programme du jour :

  • L’australopithèque.
  • Paléolithique.
  • Néolithique.
  • L’antiquité.
  • Le Moyen Age et la Renaissance.
  • La révolution industrielle.
  • Après la guerre.
  • Aujourd’hui.
  • Résumé.
  • Votre avis.

L’évolution de l’alimentation au fil des siècles.

Si les tous premiers hommes se nourrissaient principalement d’aliments végétaux, ils sont très vite devenus carnivores puis ont adapté leur alimentation en fonction des conditions climatiques, de leurs conditions sociales et des maladies / catastrophes naturelles.

L’australopithèque.

Période : 7 millions d’années / 500 000 ans avant J-C.

Caractéristique principale : Se nourrit principalement d’aliments végétaux.

Attention, ce qui est dit ici est à prendre avec des pincettes puisque nous avons actuellement peu d’informations sur cette période.

Il y a 7 millions d’années, les premiers humains apparurent sur Terre. Il semblerait ( d’après des fossiles retrouvés ) que les australopithèques ont d’abord eu un régime végétarien proche du singe. Ils arrivaient notamment à grimper aux arbres et consommaient des fruits, des racines ou encore des plantes.

Cependant, la viande arrive petit à petit, notamment il y a 2 millions d’années avec l’Homo habilis. Celui-ci semble commencer à manger des cadavres d’animaux herbivores tués par des prédateurs ainsi qu’à chasser des petits gibiers pour se nourrir.

Pour ceux qui veulent aller plus loin sur le régime cétogène :

 

Recevez votre guide : 11 étapes pour mettre en place les régimes cétogènes au sein d’un couple ou d’une famille.
L'évolution de l'alimentation - L'australopithèque.

Paléolithique.

Période : 500 000 à 10 000 ans av. J.-C.

Caractéristique principale : A l’inverse, se nourrit principalement de viande.

Avec l’arrivée du feu aux alentours des 500 000 ans avant Jésus-Christ, l’homme du paléolithique devient alors le fameux chasseur-cueilleur.

Ils inventent des nouveaux outils et comment à chasser de plus gros gibiers tels que

Cette période est également caractérisée par des refroidissements de la planète, qui détériore grandement les fruits et les plantes. Cela à donc pour effet de pousser les hommes du paléolithique à chasser et à pêcher pour se nourrir.

On peut clairement dire qu’ils étaient carnivores à cette époque.

L'évolution de l'alimentation - Paléolithique.

Néolithique.

Période : 10  000 à 2000 ans av. J.-C

Caractéristique principale : Le début des cultures de céréales.

Il y a environ 10 000 ans au Proche-Orient, ils découvrent la culture des céréales ainsi que l’élevage. ( tel que les boeufs, les moutons, les chèvres ou encore les porcs ).

Les hommes ( devenus des Homo Sapiens ) se sédentarise et remplacent petit à petit la chasse et la ceuillette par l’élevage et la culture. Leur alimentation change également, ils se nourrissent principalement de céréales, de laits et de viandes. La consommation de viande régresse puisqu’elle est maintenant couplée aux céréales qui deviennent une partie importante de leurs alimentations. ( Contrairement à la période paléolithique ).

Ils commencent également à transformer des aliments. En effet, le fromage semble être apparu vers 7 000 av. J-C.

Pour finir, à cette période, certaines maladies apparaissent telles que les caries ( à cause des céréales riches en sucre ) ainsi que des maladies parasitaires liées à la promiscuité avec les animaux d’élevage.

L'évolution de l'alimentation - Néolithique.

L’antiquité.

Période : 2 000 avant J-C / 400 après J.-C

Caractéristique principale : Le début du commerce.

Pendant l’antiquité, notamment chez les celtes en France, l’alimentation devient de plus en plus variée. Le commerce se développe et l’on commence à échanger des aliments contre des denrées ou de l’argent. ( Pièce de bronze, d’argent et d’or ).

Ils avaient une alimentation variée et consommaient principalement de la viande issue de l’élevage ( beaucoup de porcs mais également du bœuf, du mouton, de l’agneau et dans certaines régions du nord du cheval ) mais aussi des céréales et des fruits issus de la cueillette.

C’est à cette époque qu’ils commencent à utiliser le sel et le fumage pour conserver la viande plus longtemps.

Quelques particularités cependant :

  • Ils commencent à récolter du miel sauvage qu’ils transformaient en hydromel ( alcool de miel ) ou mélangeaient avec des bouillies de céréales.
  • Leurs nouveaux outils permettent de maîtriser le caillage du lait et de faire du fromage qui devient une part importante de leur alimentation.
  • Certaines régions proches de la mer ou des fleuves profitent de cette proximité pour développer la pêche et ainsi consommer du poisson.
  • Si les Grecs et les Romains buvaient du vin en abondance, les Celtes préféraient et consommaient principalement de la Cervoise. ( l’ancêtre de la bière ).
L'évolution de l'alimentation - Antiquité.

Le Moyen Age et la Renaissance.

Période : 400 après. J.-C / Au XVIIIe siècle.

Caractéristique principale : La religion chrétienne a codifié l’alimentation.

Le clergé impose ses lois sur l’alimentation.

Les deux principales :

  • Faire le carême pendant 150 jours. C’est-à -dire manger maigre donc sans œufs, ni lait, ni viande.
  • Les aliments sont hiérarchisés en fonction de leur proximité avec le ciel. Les légumes sont donc destinés aux pauvres et les nobles eux se nourrissent de fruits et de grands oiseaux.

Il y a clairement un fracture alimentaire entre le tiers état et les nobles / le clergé.

Le tiers état est constitué de 80% de la population et leur alimentation est en très grande partie constitué de céréales, de fromage et très rarement de la viande. Ils consomment les céréales sous forme de bouillie, de féculents, de pain ou encore de pâtes.

Les nobles et le clergé eux mangent du pain blanc, du poisson, de nombreuses variétés de viandes ( principaelement issues de la chasse ), des fruits, du frommage.
Également, les croisades et les marchands leurs permettent de découvrir les bananes, le riz, la canne à sucre, les fruits confits et même la pâte feuilletée.
A cette période, l’eau potable est difficile à trouver et la non potable est porteuse de nombreuses maladies. Alors pour pallier cela, ils remplacent l’eau par du vin et de la bière ce qui entraîne un alcoolisme chronique pour une très grande partie de la population.

En partie à cause de cela, l’espérance de vie dépasse rarement les 40 ans. ( Que ce soit chez les nobles ou le tiers état d’ailleurs ).

L'évolution de l'alimentation - Moyen Age.

Révolution industrielle.

Période : XVIIIe et XIXe siècles.

Caractéristique principale : Industrialisation de l’alimentation.

L’arrivée des industries au XVIIIe siècle transforme considérablement les habitudes alimentaires de la société occidentale. ( Et les habitudes de manières générales ).

L’agriculture et l’artisanat laissent progressivement place à l’industrie.

Le taux de mortalité diminue drastiquement pour 3 raisons :

  • Les méthodes de conversation de la nourriture se démocratisent avec la création des machines à réfrigérer et la fabrication des converses.
  • De nouvelles techniques de cultures et d’élevage apparaissent.
  • L’industrialisation met fin aux périodes de disettes et de famines grâce à un rendement bien plus élevé.

Sauf pendant les guerres, les disettes et la famine disparaissent, ce qui a pour effet de faire baisser le taux de mortalité de la population et d’améliorer grandement leurs conditions de vie.

Cependant, la consommation des produits frais diminue au profit des produits transformés.

L'évolution de l'alimentation - Révolution industrielle.

Après-guerre.

Période : De 1950 à 2000.

Caractéristique principale : Alimentation trop riche.

Suite à la période d’après-guerre, les pays se reconstruisent. Les avancées technologiques des guerres permettent d’améliorer l’industrialisation et la production d’aliments.

C’est à cette période ou sont élaborés les plats surgelés et les plats préparés. La consommation de produits laitiers et de viandes augmentent ainsi que les quantités de sucres, de sels et de graisses ajoutées afin d’améliorer le goût des aliments. ( Sans parler des additifs ).

La restauration rapide se multiplient et proposent des repas gourmands, peu équilibrés et à bas prix.

L’une des conséquences de ce changement alimentaire provoque un apport quotidien en calories très élevé alors que l’activité physique quotidienne est elle en train de diminuer.

Cela engendre de très gros déséquilibres et favorise l’obésité, des maladies cardiovasculaires, du diabète etc… ( Maladies qui n’étaient que peu présentes avant ).

Certains scientifiques / nutritionnistes s’accordent pour dire que ça a sûrement été la pire des périodes alimentaires.

L'évolution de l'alimentation - Après-guerre.

Aujourd’hui.

Période : Le XXIième siècle et les probabilités du futur.

Caractéristique principale : Se préoccupe de plus en plus de la qualité des aliments.

Aujourd’hui, nous commençons à voir les mentalités changer au niveau de l’alimentation. Des nouvelles tendances comme le végétarisme, le véganisme, le flexitarisme ou encore les régimes cétogènes, méditerranéen et j’en passe…

Des mets élaborés font leurs apparitions pour les sportifs ou encore pour des personnes souffrants de certaines pathologies médicales.

Les repas du terroir, le bio, les aliments non transformés sont en vogue, comme si nous retournions un peu à la source et à la base de l’alimentation.

L'évolution de l'alimentation - Aujourd'hui.

Conclusion.

Résumé.

L’australopithèque.
Période : 7 millions d’années / 500 000 ans avant J-C
Caractéristique principale : Se nourrit principalement d’aliments végétaux.

Paléolithique.
Période : 500 000 à 10 000 ans av. J.-C.
Caractéristique principale : A l’inverse, se nourrit principalement de viande.

Néolithique.
Période : 10  000 à 2000 ans av. J.-C
Caractéristique principale : Le début des cultures de céréales.

L’antiquité.
Période : 2 000 avant J-C / 400 après J.-C
Caractéristique principale : Le début du commerce.

Le Moyen Age et la Renaissance.
Période : 400 après. J.-C / Au XVIIIe siècle.
Caractéristique principale : La religion chrétienne a codifié l’alimentation.

Révolution industrielle.
Période : XVIIIe et XIXe siècles.
Caractéristique principale : Industrialisation de l’alimentation.

Après-guerre.
Période : De 1950 à 2000.
Caractéristique principale : Alimentation trop riche.

Aujourd’hui
Période : Le XXIième siècle et les probabilités du futur.
Caractéristique principale : Se préoccupe de plus en plus de la qualité des aliments.

Votre avis.

Avant d’aller plus loin, je souhaite vous demander deux choses.

La première, c’est de nous donner votre avis sur cet article. Il est vraiment important pour nous de les récolter afin d’améliorer nos futurs articles et ainsi améliorer votre expérience utilisateur.

La seconde, afin d’aider le plus grand nombre à connaitre ces informations sur l’évolution de l’alimentation, je vous invite à partager notre article sur les différents réseaux-sociaux.

Récupérez votre guide GRATUIT :

Pour ceux qui veulent aller plus loin sur le régime cétogène :

Recevez votre guide : 11 étapes pour mettre en place les régimes cétogènes au sein d’un couple ou d’une famille.