Les œufs font partie des aliments les plus nutritifs que l’on puisse trouver sur terre.

En effet, un œuf doit contenir tous les nutriments nécessaires à la formation d’un poussin.

C’est pour cette bonne raison que les œufs sont excellents pour le corps humain.

Laissez-moi donc vous expliquer les bienfaits des œufs, notamment dans le cadre des régimes cétogènes. ( Et vous aurez même un bonus en cadeau ).

Dans un premier temps, je vais vous expliquer ce qu’il y a savoir sur les œufs.

Dans un second temps, je vais vous donner les bienfaits des œufs, notamment dans le cadre des régimes cétogènes.

Pour finir, je vais vous expliquer comment les consommer. Avec même les différents temps de cuisson en bonus.

Pensez à partager l’article :

Le programme du jour :

  • Les œufs.
  • Pour qui ?
  • Dans le cadre des régimes cétogènes.
  • De nombreux nutriments.
  • Ils augmentent le taux de HDL. ( bon cholestérol ).
  • Riches en oméga-3.
  • Protéines de qualité.
  • Contient des antioxydants.
  • En salade.
  • Cuit.
  • Les différents temps de cuisson.
  • Résumé.
  • Aller plus loin.

Tout savoir sur les oeufs.

Les oeufs.

L’œuf est un produit agricole issu d’élevages divers et utilisé comme aliment humain simple ou servant d’ingrédient dans la composition de nombreux plats dans la plupart des cultures du monde.

Le plus utilisé est l’œuf de poule, mais les œufs d’autres oiseaux sont aussi consommés : caille, cane, oie, autruche, etc.

Les œufs de poissons, comme le caviar, ou de certains reptiles, comme l’iguane vert, sont également consommés, toutefois leur utilisation est très différente de celle des œufs de volaille.

Les œufs du commerce utilisés en cuisine dans les pays industrialisés ne sont généralement pas fécondés, parce qu’ils proviennent le plus souvent d’élevages industriels où les coqs sont absents.

Fécondés ou non, ils sont consommés ou cuisinés à l’état frais; cependant, dans les usages culinaires asiatiques, les œufs sont parfois consommés couvés, comme le balut ou mis à fermenter pendant plusieurs semaines, comme l’œuf de cent ans.

L’homme préhistorique a consommé des œufs de cane, d’oie, de pintade comme le révèlent les débris de coquille dans les sites archéologiques.

Durant l’Antiquité, la consommation d’œufs est courante chez les Grecs, les Chinois ( amateurs d’œufs de pigeon ) et les Égyptiens qui substituent souvent l’incubation artificielle à l’incubation naturelle pour produire également du poulet de chair. Les Phéniciens sont plutôt amateurs d’œufs d’autruche, les Romains d’œufs de paon bleu. Selon le code alimentaire prescrit aux Juifs pratiquants, les œufs font partie des mets neutres.

Source de protéines, que l’économie de marché des pays industrialisés fixe à bas prix, d’approvisionnement régulier tout au long de l’année, mais aussi à la portée de toute famille possédant un jardin, l’œuf est un constituant courant de l’alimentation depuis le Moyen ge.

L’œuf est parfois considéré comme un aliment gras, sa consommation étant interdite pendant les 160 jours maigres qu’impose l’Église catholique. Cette interdiction est variable selon les coutumes du pays et le rigorisme de l’évêque de chaque localité, elle n’est absolue que pendant le Carême, d’où la coutume de l’œuf de Pâques : au IVe siècle, l’Église, pour fêter la résurrection du Christ, encourage le peuple et la noblesse à s’offrir des œufs que l’on a produits et conservés pendant les jours du Carême qui précèdent les Pâques.Ces jours correspondent aussi à la période où les poules recommencent à pondre.

Par ailleurs, Charlemagne impose dans un capitulaire que les fermes impériales aient au moins cent poules et trente oies.

À la Renaissance, ses modes de préparation sont variés, notamment dans les monastères où de nombreuses recettes sont inventées pour les jours de pénitence.

Sous le règne de Louis XV, les Français consomment soixante œufs par an et par personne ( 270 par personne et par an en 2008 ) et Menon dit de l’œuf : « c’est un aliment excellent et nourrissant que le sain et le malade, le pauvre et le riche partageaient ensemble ».

Depuis le XIXe siècle et jusque dans les années 1950, on les conservait, en France, en les mettant dans des pots en grès contenant du silicate de sodium et les œufs se gardaient ainsi frais plusieurs mois.

Au cours du XXe siècle, la masse de l’œuf de poule est passée à 60 voire 70 g alors qu’elle était de 50 g aux siècles précédents. L’élevage industriel et l’allongement artificiel de la durée du jour grâce à l’électricité permettent un approvisionnement régulier et bon marché tout au long de l’année.

Envie d’aller plus loin ?

Recevez gratuitement par e-mail votre guide : 11 étapes pour mettre en place les régimes cétogènes au sein d’un couple ou d’une famille.

A qui s’adressent t-ils ?

Les œufs sont très riches en nutriments. Et pour cause, un œuf entier contient tous les nutriments nécessaires pour transformer une cellule unique en un poussin.

Ils sont donc très utilisés dans le cadre :

Dans le cadre des régimes cétogènes.

Grâce à sa richesse en nutriments et notamment en oméga-3, les œufs sont un allié de choix pour les régimes cétogènes.

De plus, ils contribuent au taux de bon cholestérol, ce qui peut être un avantage certain pour les personnes ayant des problèmes de cholestérol.

En savoir plus sur les régimes cétogènes.

Les bienfaits des œufs dans le cadre des régimes cétogènes ( ou non d’ailleurs ).

De nombreux nutriments.

Les œufs font partie des aliments les plus nutritifs que l’on puisse trouver sur terre.

En effet, un œuf doit contenir tous les nutriments nécessaires à la formation d’un poussin.

Un oeuf contient :

  • Vitamine A : 6% des AJR.
  • Folates : 5% des AJR.
  • Vitamine B5 : 7% des AJR.
  • Vitamine B12 : 9% des AJR.
  • Vitamine B2 : 15% des AJR.
  • Phosphore : 9% des AJR.
  • Sélénium : 22% des AJR.
  • Les œufs contiennent également des quantités décentes de vitamine D, vitamine E, vitamine K, vitamine B6, calcium et zinc.

Ils disposent également en moyenne de 77 calories et 6 grammes de protéines.

Également, si vous consommez des œufs de pâturage ou enrichis en oméga-3, vous allez avoir de nombreux bienfaits supplémentaires comme en témoigne notre article sur les oméga-3.

Pour finir, ils contiennent divers oligo-éléments.

Ils augmentent le taux de HDL. ( bon cholestérol ).

Le cholestérol HDL est composé de lipoprotéines qui transportent le cholestérol des artères vers le foie où il est détruit. Il est connu comme ” le bon cholestérol ” car il permet d’éviter l’accumulation de cholestérol dans les vaisseaux sanguins, un facteur de risque cardiovasculaire.

Les personnes ayant un niveau de HDL élevé ont un risque plus faible d’avoir des maladies cardio-vasculaires et d’autres maladies liées aux cholestérol.

Une étude à prouvée que consommer 2 œufs par jour pendant 6 semaines permet d’augmenter les niveaux de HDL de 10%.

Manger des œufs est donc une bonne manière de réguler son cholestérol.

Riches en oméga-3.

Tous les oeufs ne ressemblent pas pour une bonne raison : les poules ne sont pas toutes logées à la même enseigne.

En effet, elles ne sont pas toutes élevées et nourries dans les mêmes conditions ce qui provoque une variation importante de la composition nutritionnelle de leurs œufs.

Les œufs de poules élevées dans les pâturages et/ou nourries par des aliments riches en oméga-3 ont évidemment tendance à être beaucoup plus riches en oméga-3.

Les acides gras oméga-3 sont connus pour réduire les taux sanguins de triglycérides, un facteur de risque bien connu des maladies cardiaques.

Protéines de qualité.

Les protéines sont utilisées pour constituer toutes sortes de tissus et molécules qui servent à la fois à des fins structurelles et fonctionnelles.

Les œufs sont une excellente source de protéines puisqu’un œuf en contient en moyenne 6 grammes.

De plus, les œufs contiennent des acides aminés essentiels au corps humain. ( Je rappelle qu’à la base, un œuf doit contenir tous les nutriments nécessaires à la formation d’un poussin ).

Manger des protéines de façon optimale permet une récupération musculaire plus rapide, une augmentation de la masse musculaire et parfois une perte de poids.

Contient des antioxydants.

Il y a plusieurs nutriments qui aident à contrer certains des processus dégénératifs qui peuvent affecter nos yeux.

Deux d’entre eux sont appelés lutéine et zéaxanthine, des antioxydants puissants qui ont tendance à s’accumuler dans la rétine de l’œil.

Des études montrent que la consommation de quantités suffisantes de ces nutriments peut réduire considérablement le risque de cataracte et de dégénérescence maculaire, deux troubles oculaires très fréquents.

Les jaunes d’œufs contiennent effectivement de grandes quantités de lutéine et de zéaxanthine.

Quels sont les bienfaits des oeufs

Comment consommer les oeufs ?

En salade.

Les œufs sont très souvent utilisés dans les salades en accompagnement afin d’ajouter une source de protéines.

Ils sont parfois également mangés en mimosa.

Cuit.

Ils peuvent être consommé de plusieurs façons :

  • Durs.
  • A la coque.
  • Mollets.
  • Pochés.
  • Cocote.
  • Au plat.
  • Brouillés.
  • En omelette.
  • Toqués.
  • A la vapeur.

Les différents temps de cuisson.

A la coque : 3 minutes.

Mollets : 6 minutes.

Durs : 10 minutes.

A la vapeur : 12 minutes.

Cocotte : 15 minutes au four.

La cuisson des oeufs
Comment consommer les oeufs

Pour conclure.

Résumé.

Les œufs :

L’œuf est un produit agricole issu d’élevages divers et utilisé comme aliment humain simple ou servant d’ingrédient dans la composition de nombreux plats dans la plupart des cultures du monde.

Le plus utilisé est l’œuf de poule, mais les œufs d’autres oiseaux sont aussi consommés : caille, cane, oie, autruche, etc.

Les bienfaits des œufs :

  • De nombreux nutriments.
  • Ils augmentent le taux de HDL. ( bon cholestérol ).
  • Riches en oméga-3.
  • Protéines de qualité.
  • Contient des antioxydants.

Comment consommer les œufs :

  • Cru.
  • Cuit.

Aller plus loin.

Avant d’aller plus loin, je souhaite vous demander deux choses.

La première, c’est de nous donner votre avis sur cet article. Il est vraiment important pour nous de les récolter afin d’améliorer nos futurs articles et ainsi améliorer votre expérience utilisateur.

La seconde, afin d’aider le plus grand nombre à connaître quels sont les bienfaits des œufs, je vous invite à partager notre article sur les différents réseaux-sociaux.

Envie d’aller plus loin ?

Recevez gratuitement par e-mail votre guide : 11 étapes pour mettre en place les régimes cétogènes au sein d’un couple ou d’une famille.