Comment perdre du poids grâce aux régimes cétogènes ?

Il faut avouer une chose, quand on souhaite perdre du poids, c’est compliqué…

D’une part car une perte de poids est assez difficile à initier ainsi qu’à maintenir sur le long terme.

D’une autre part car on entend vraiment tout, et surtout n’importe quoi sur la perte de poids !

C’est pour cette raison qu’aujourd’hui, je vais vous expliquer comment perdre du poids grâce aux régimes cétogènes.

Dans un premier temps, je vais essayer de vous expliquer pourquoi nous prenons du poids.

Dans un second temps, nous allons voir ce que sont les régimes cétogènes.

Dans un dernier temps, nous allons voir comment perdre du poids grâce aux régimes cétogènes.

Le programme du jour :

  • L’apport calorique.
  • Pathologies associées à la prise de poids.
  • Le rôle du microbiote intestinal
  • Surconsommation de glucides.
  • Les régimes cétogènes.
  • A qui s’adressent t-ils ?
  • Pourquoi perdons-nous du poids avec les régimes cétogènes ?
  • Comment mettre en place un régime cétogène pour perdre du poids ?
  • Exemples de recettes cétogènes.
  • Résumé.
  • Aller plus loin.

Pourquoi prenons-nous du poids ?

L’apport calorique.

Comme nous l’avons vu dans l’article sur les 6 plus grands mythes sur la perte de poids, la prise ou la perte de poids est une question de balance et d’équilibre.

Si vous consommez plus de calories que vous n’en brûlez, alors vous prenez du poids.

Si vous consommez moins de calories que vous n’en brûlez, alors vous perdez du poids.

Il est donc essentiel d’adapter son alimentation et son niveau d’activité afin d’avoir un équilibre. Par conséquent, les sportifs ont des besoins énergétiques plus importants que les personnes sédentaires.

De manière générale, l’appétit correspond aux besoins énergétiques, mais parfois, il y a déséquilibres liés aux hormones ( thyroïdiennes et ghréline ) ou par sous-estimation caloriques des aliments consommés. ( Majorité des cas ).

A cause de cette sous-estimation, de nombreuses personnes pensent consommer moins de calories que ce qu’elles consomment réellement, ce qui provoque une prise de poids.

Dans d’autres cas, un peu plus rares, certaines personnes ne font pas forcément attention à leur alimentation, font des excès, mangent trop de sucres et de mauvaises graisses, ce qui provoque évidemment une prise de poids conséquente.

Pour finir, une consommation excessive de mauvaises graisses, de pains, de produits ultra-transformés ou encore d’alcool contribue à une augmentation des calories sans forcément remplir l’estomac…

Envie d’aller plus loin ?

Recevez gratuitement par e-mail votre guide : 11 étapes pour mettre en place les régimes cétogènes au sein d’un couple ou d’une famille.

Pathologies associées à la prise de poids.

Dans un cadre différent, certaines pathologies sont associées à une prise de poids. ( parfois conséquentes ).

Que ce soit à cause de la pathologie en elle-même, ou alors via le traitement.

C’est le cas, par exemple, de ceux qui souffrent d’hypothyroïdisme.

Ces personnes présentent un déficit dans la production d’une hormone qui régule les dépenses énergétiques. Par conséquent, leurs besoins sont réduits et la quantité de nourriture dont elles requièrent est largement inférieure à celle d’un individu qui ne souffre pas de cette maladie.

D’autre part, certaines personnes souffrent d’altérations dans la production de la ghréline. Cette hormone contrôle l’appétit et est régie par un ensemble de récepteurs. Une défaillance dans le fonctionnement du récepteur peut entraîner une production excessive de cette hormone. Même quand les besoins énergétiques sont couverts. La conséquence est alors une prise de poids.

De manière générale, ces patients ont un suivi diététique ainsi qu’un suivi médical/médicamenteux afin de réguler les systèmes hormonaux.

Pour finir, nous pouvons également ajouter certains traitements qui causent des prises de poids comme les médicaments à base de corticoïdes. ( Médicaments traitant les inflammations et les maladies auto-immunes ).

D’ailleurs, voici un article sur les médicaments qui entraînent la prise de poids.

Le rôle du microbiote intestinal.

Ces dernières années, de nombreuses études ont été faites sur le microbiote intestinal. Le microbiote pourrait effectivement avoir un impact considérable sur l’absorption des nutriments et la prise de poids.

Certains suppléments en probiotiques pourraient alors être utiles dans la perte de poids.

D’ailleurs, n’hésitez pas à lire notre article sur la microbiote et les régimes cétogènes.

Surconsommation de glucides.

Une surconsommation de glucides simples conduit à une prise de poids, voire une obésité, des caries dentaires, et fait le lit de pathologies de surcharge comme le diabète de type II ou diabète sucré, les maladies cardiovasculaires ( les excès de glucides étant transformés en graisses ).

Une surconsommation en glucides complexes peut être liée à une prise de poids et des troubles digestifs à type de pesanteur, de douleurs ou de constipation.

A savoir qu’aujourd’hui un adulte consomme 35kg de sucre par an, alors qu’il y a environ 100ans, nous étions aux alentours des 5kg.

Cela provient de plusieurs facteurs, notamment deux :

  • Le développement des produits ultra-transformés et de l’alimentation industrielle.
  • Les mauvaises habitudes alimentaires prises suite à ce nouveau mode de consommation.

D’ailleurs, si ça vous intéresse, vous pouvez en savoir plus sur le sujet en lisant notre article sur l’évolution de l’alimentation à travers les siècles.

Comment perdre du poids grâce aux régimes cétogènes ?

Les régimes cétoquoi ?

Les régimes cétogènes.

Ce sont des régimes thérapeutiques riches en lipides et pauvres en glucides avec une consommation modérée de protéines animales et végétales.

Ils sont utilisés depuis près de cent ans pour soigner certaines pathologies, dont l’épilepsie.

Ces régimes visent à réduire considérablement la consommation de glucides au profit des lipides pour provoquer un état de cétose.

La cétose est un état du métabolisme caractérisé par l’accumulation de corps cétoniques dans l’organisme, et notamment dans le sang. Comme vous le savez, le corps consomme des glucides pour produire de l’énergie, hors dans le cadre des régimes cétogènes, le corps n’a pas assez de glucides pour produire de l’énergie. Il doit donc trouver une alternative.

A la place des glucides, il va utiliser les lipides comme source principale d’énergie. Pour cela , le corps va effectuer la cétogenèse. C’est une transformation des acides gras en corps cétoniques par le foie qui va diminuer l’ utilisation de l’ insuline normalement utilisée pour les glucides et fournir l’énergie indispensable aux organes vitaux.

En théorie, il faut consommer quotidiennement au moins 70% de lipides, 20 % de protéines et 10% de glucides. Cependant, en fonction du régime et du résultat désiré/attendu ce ratio peut être différent.

On met donc de côté les glucides comme les pâtes et le pain afin de se concentrer sur les lipides. Comme par exemple le poisson, le fromage, les oléagineux ou les légumes ( champignons, courgettes, épinards ) riches en lipides.

PS : Contrairement à certaines idées reçues, la cétogenèse est un mécanisme métabolique naturel qui intervient lors du jeûne.

A qui s’adressent t-ils ?

Comme vu précédemment, ce régime peut s’adresser à de nombreuses personnes.

Dans le cadre de la qualité de vie :

  • Qu’il s’agisse d’une perte de poids.
  • De sportifs souhaitant améliorer leurs performances.

Mais il est également utilisé dans le cadre thérapeuthique :

  • L’épilepsie.
  • Certaines maladies chroniques.
  • Des études sont actuellement en cours afin de voir l’efficacité de ceux-ci sur d’autres pathologies comme Parkinson, Alzheimer, le diabète et certains cancers.
L'histoire des régimes cétogènes

Comment perdre du poids grâce aux régimes cétogènes ?

Pourquoi perdons-nous du poids avec les régimes cétogènes ?

Dans une étude publiée dans la revue Diabetes & Metabolic Syndrome, des scientifiques ont pris 30 adultes ayant été diagnostiqués comme souffrant du syndrome métabolique.

Aussi appelé syndrome X, ce syndrome est caractérisé par un ensemble de troubles de santé qui augmentent le risque de maladie cardiaque, d’accident vasculaire cérébral et de diabète. Touchant des millions de personnes, les causes les plus répandues sont un excès de poids et une consommation trop importante de sucre qui aboutit à une résistance à l’insuline.

Pour en revenir à l’étude, les participants ont donc été répartis au hasard en trois groupes :

  • Un groupe qui a adopté une diète cétogène sans faire de sport.
  • Un autre groupe a mangé une diète standard et sans faire d’exercice.
  • Un troisième groupe qui a mangé une diète standard en faisant cette fois-ci de l’exercice pendant 30 minutes par jour à raison de cinq jours par semaine.

Voici ce qu’ils ont découvert : en 10 semaines, le groupe qui suivait un régime cétogène présentait des changements “considérables” au niveau du poids, du pourcentage de masse grasse corporelle, de l’IMC, de l’hémoglobine A1c (test mesurant la glycémie d’une personne) et des corps cétoniques (résultat de la combustion des graisses par le corps).

Tous les paramètres du groupe cétogène ont surpassé les deux autres groupes, même celui qui suivait un régime standard avec 30 minutes d’entraînement 5 fois par semaine !

Les régimes cétogènes éliminent de manière générale le sucre, les aliments transformés, les aliments allégés, les céréales et les fruits les plus sucrés.

À la place, les pratiquants sont encouragés à manger beaucoup de légumes sans amidon, de viandes et de poissons maigres, de produits laitiers riches en gras, de noix et de graines.

Comment mettre en place un régime cétogène pour perdre du poids ?

Comme vu précédemment, en théorie, il faut consommer quotidiennement au moins 70% de lipides, 20 % de protéines et 10% de glucides. Cependant, en fonction du régime et du résultat désiré/attendu ce ratio peut être différent.

Pour diminuer aussi drastiquement les glucides, il faut souvent arrêter complètement la consommation des céréales et leurs dérivés, des légumineuses, de nombreux fruits riches en sucre ainsi que des aliments ultra transformés.

PS : Nous vous conseillons vivement de prendre rendez-vous avec un médecin spécialisé dans les régimes cétogènes avant de commencer celui-ci.

Exemples de recettes cétogènes.

Afin d’aller un peu plus loin dans cet article et notamment comment perdre du poids grâce aux régimes cétogènes, je vous propose deux liens avec des recettes cétogènes.

Le premier est un lien vers SantéPlusMag qui propose 7 jours de repas pour perdre du poids avec les régimes cétogènes.

Le second est un lien vers notre blog partenaire qui propose une page entière de recettes cétogènes : Mes recettes keto, low carb, sans gluten.

Pour conclure.

Résumé.

Pourquoi prenons-nous du poids :

  • L’apport calorique.
  • Pathologies associées à la prise de poids.
  • Le rôle du microbiote intestinal
  • Surconsommation de glucides.

Les régimes cétoquoi ?

En théorie, il faut consommer quotidiennement au moins 70% de lipides, 20 % de protéines et 10% de glucides. Cependant, en fonction du régime et du résultat désiré/attendu ce ratio peut être différent.

On met donc de côté les glucides comme les pâtes et le pain afin de se concentrer sur les lipides. Comme par exemple le poisson, le fromage, les oléagineux ou les légumes ( champignons, courgettes, épinards ) riches en lipides.

Comme vu précédemment, ce régime peut s’adresser à de nombreuses personnes.

Dans le cadre de la qualité de vie :

  • Qu’il s’agisse d’une perte de poids.
  • De sportifs souhaitant améliorer leurs performances.

Mais il est également utilisé dans le cadre thérapeuthique :

  • L’épilepsie.
  • Certaines maladies chroniques.
  • Des études sont actuellement en cours afin de voir l’efficacité de ceux-ci sur d’autres pathologies comme Parkinson, Alzheimer, le diabète et certains cancers.

Comment perdre du poids grâce aux régimes cétogènes ?

Dans une étude publiée dans la revue Diabetes & Metabolic Syndrome, des scientifiques ont pris 30 adultes ayant été diagnostiqués comme souffrant du syndrome métabolique.

Voici ce qu’ils ont découvert : en 10 semaines, le groupe qui suivait un régime cétogène présentait des changements “considérables” au niveau du poids, du pourcentage de masse grasse corporelle, de l’IMC, de l’hémoglobine A1c ( test mesurant la glycémie d’une personne ) et des corps cétoniques ( résultat de la combustion des graisses par le corps ).

Tous les paramètres du groupe cétogène ont surpassé les deux autres groupes, même celui qui suivait un régime standard avec 30 minutes d’entraînement 5 fois par semaine.

Aller plus loin.

Avant d’aller plus loin, je souhaite vous demander deux choses.

La première, c’est de nous donner votre avis sur cet article. Il est vraiment important pour nous de les récolter afin d’améliorer nos futurs articles et ainsi améliorer votre expérience utilisateur.

La seconde, afin d’aider le plus grand nombre à connaître comment perdre du poids avec les régimes cétogènes, je vous invite à partager notre article sur les différents réseaux-sociaux.

Envie d’aller plus loin ?

Recevez gratuitement par e-mail votre guide : 11 étapes pour mettre en place les régimes cétogènes au sein d’un couple ou d’une famille.